Une femme, Un métier

  • il y a8 mois
  • 1
Divers Cabinet Pinatel

Entretien/portrait avec Laurence LUBRANO-CHOPLIN

Que peut-on retenir de votre parcours professionnel ?
Tout commence par des études de psycho à Aix. J’intègre ensuite l’entreprise familiale en 1999, un cabinet… immobilier ! J’y occupe les fonctions de commerciale Vente et Location. L’aventure dure 13 ans. A la vente du cabinet, je me retrouve à la gestion locative dans une petite structure basée à Allauch aux postes de commerciale location et gestionnaire. 5 ans plus tard, la société se délocalise et je suis recrutée par Pinatel. J’ai évolué au poste d’assistante copropriété et gérance aux côtés de Bertrand PINATEL. La suite s’écrit actuellement depuis le rachat du cabinet par la holding AMREC d’Abde GACEM au poste d’assistante gestion du portefeuille Pinatel.

Quelle est votre vision actuelle du métier ?
Quand on a commencé ce métier à la machine à écrire (non je ne suis pas si vieille), éviter les évidences de l’apport des ordinateurs est compliqué. Mais ce n’est pas tant l’outil qui nous a fait décoller que les logiciels métiers qui ont été développé par la suite. Si le métier de commercial, que j’ai longtemps pratiqué, est resté sensiblement le même, celui de la gestion est métamorphosé. Et c’est tant mieux tant il devenait indispensable d’éliminer les tâches chronophages pour se libérer du temps à une meilleur analyse des comptes clients. En revanche, la transaction a et va encore beaucoup changer. Cela provient de l’arrivée sur le marché d’une concurrence très hétéroclite où seules les agences capables de prodiguer un réel conseil professionnel auront leur place.

Quelles sont les perspectives que vous imaginez aujourd’hui ?
Le constat incontestable que notre profession (et bien d’autres) peut dresser aujourd’hui est l’obligation de devoir répondre sans délai à toutes les demandes. Tout va si vite, tout est disponible en un clic, en une poignée de seconde que nos process, nos organisations ont dû s’adapter à cette exigence permanente. C’est très stimulant et risqué à la fois. Cela nous a donné l’occasion d’être encore plus proches de nos clients et de prendre le temps de les écouter, même si ce temps manque parfois. Car quel gain ensuite ! Et puis cela a clairement aiguisé nos réflexions et le conseil que nous sommes maintenant en capacité d’apporter. C’est cette particularité qui nous différencie des grosses structures nationales, à qui il pourrait manquer un relationnel de réelle proximité.

Divers Cabinet Pinatel

Barème des honoraires

Comparer les annonces

Comparer
Chercher
Budget de à