Une femme, Un métier

  • il y a6 mois
  • 1
Divers Cabinet Pinatel

Entretien/portrait avec Corinne BERBERIAN

Que peut-on retenir de votre parcours professionnel ?
Bizarrement, c’est la publicité et la communication qui m’ont amené à ce métier de comptable ! A l’issue de mon BTS, j’intègre un cabinet immobilier dans lequel on me charge de la gestion des archives. J’accède rapidement à du secrétariat syndic puis au contentieux. S’en suit, un nombre de rachats des sociétés dans lesquelles j’ai travaillé. A chaque changement de gérance, le directeur m’ouvre de nouvelles portes. Je suis amenée à créer un pôle gestion, puis on me confie un portefeuille de gestion. Jusqu’à ce que je sois proposée pour une place dans un service comptable. La révélation ! Je commence par la comptabilité gestion puis enchaine sur celle des syndics. Au rachat du dernier cabinet par un grand groupe national, je décide de poster ma candidature sur LinkedIn. Quelques jours plus tard, je me retrouve dans le bureau d’Abde Gacem qui me propose la comptabilité gestion locative chez Dallaporta.

Quelle est votre vision actuelle du métier ?
Mon appétit de tous les métiers de l’immobilier m’a permis de découvrir que leur racine commune était l’immédiateté demandé à leur exécution. Tout va vite, c’est un lieu commun de le dire. Mais vitesse et précipitation…. surtout dans la comptabilité. Il faut donc savoir s’adapter pour pouvoir répondre vite et bien. Ce phénomène a été accentué par la crise sanitaire. Les effets du Covid sont aussi financiers. Les ménages disposent de moins de fonds. Cela a clairement obligé le public à être de plus en plus regardant. Il nous appartient de le comprendre et de l’accompagner dans ses requêtes.

Quelles sont les perspectives que vous imaginez aujourd’hui ?
Les process actuels de travail gomment la pénibilité des tâches les plus répétitives. Tout leur intérêt est aussi d’offrir plus de temps à nos équipes pour un traitement efficace des comptes clients. Il faut cependant continuer à pouvoir répondre à toutes formes de demandes. On se rend compte que depuis quelques temps, celles-ci s’orientent de plus en plus dans le domaine juridique. Nous avons une clientèle très bien informée et il nous appartient d’être le plus performant dans la qualité de nos conseils. D’où la nécessité permanente de formation dans ce secteur. Le juridique est typiquement l’univers dans lequel tout est toujours en perpétuelle évolution. On ne peut se permettre de ne pas le maitriser parfaitement.

Divers Cabinet Pinatel

Barème des honoraires

Comparer les annonces

Comparer