Espace client gestion locative

Entretenir, c'est mieux louer

Les précautions à prendre pour une location durable

Conserver dans son patrimoine locatif des biens inadaptés (électricité en fils d'étoffe, absence de salle d'eau, WC extérieur, voire même distribution incohérente des pièces), c'est non seulement abaisser le montant du loyer à percevoir, mais en plus s'exposer à des changements plus fréquents de locataires et à des vacances locatives plus longues.

Si des travaux sont nécessaires, et une fois qu'ils ont été déterminés en accord avec le propriétaire, nous convoquons les différents corps de métiers appelés à intervenir afin d'obtenir des devis détaillés et précis. Nous pouvons aussi assurer le suivi et la réception du chantier, en nous faisant assister d'un architecte ou d'un économiste de la construction pour les rénovations les plus importantes.

Obtenir une aide financière

En parallèle, nous pouvons solliciter l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (A.N.A.H.) qui peut subventionner les travaux d'investissement réalisés sur le parc locatif national. Les travaux dont le montant s'élève à plus de 1.500 € HT, hors revêtements et peintures sauf s'ils sont consécutifs à une réfection gloable, sont habituellement subventionnés à hauteur de 15%, parfois plus dans le cadre d'opérations spécifiques (O.P.A.H., locataires relevant de la loi du 1er septembre 1948). L'A.N.A.H. ne subventionne que les travaux concernant les locaux d'habitation.